search_left
LES PONEYS SHETLAND DE MONTPEZAT
ELEVAGE DE PONEYS SHETLAND
TERRE D'ARGENCE
Origines et histoire
Vign_image002
Le Poney Shetland, comme son nom l’indique, tire son origine des îles Shetland et Orcades, au nord de l’Ecosse. Son origine n’est pas très bien connue. Selon certains auteurs, se basant sur les découvertes des fossiles, il descendrait des poneys nordiques de la toundra qui peuplaient les régions libres de glace de l’Europe du Nord à l’holocène inférieur. Ces poneys étaient manifestement les géniteurs du poney noir des Lofoten, originaire de la côte norvégienne mais maintenant disparu. Il serait donc arrivé par la Scandinavie préhistorique, il y a des milliers d’années, avant que les îles Britanniques ne se séparent du continent au cours de la dernière glaciation. La race aurait été introduite aux Shetland il y a 3000 ans, par des colons norvégiens.
Selon d’autres, il descendrait des chevaux transportés sur les galions de l’invincible Armada, qui aurait fait naufrage sur les côtes des Shetland au 16ème siècle. Comme il vit sur des zones géographiques isolées, le Shetland est probablement le plus pur des poneys de Grande-Bretagne. Les ressources alimentaires étant limitées sur les îles, sa taille exceptionnellement petite, a peu évolué. En effet, il est le produit authentique d’un pays doté d’un climat et de conditions naturelles impitoyables, battu par la mer et totalement dépourvu d’arbres. Mais il est, proportionnellement à sa masse, le cheval le plus puissant qui existe.
Vraisemblablement influencé au cours des siècles par des croisements d’origine celte, viking, et espagnole ; il a été sélectionné, au siècle dernier, sur sa vigueur et sa petite taille, pour le travail dans les mines et les vignes lorsqu’en 1840, la loi interdit aux femmes et aux enfants de tirer les wagonnets des mines de charbon. Les Shetlands furent amenés en grand nombre dans le bassin houiller de Durham. Cet animal de trait miniature y connut un regain d’intérêt. La race fut définitivement fixée par lord Londonderry, à Bressay en Ecosse, vers 1870. En général, ses croisements ne sont pas très satisfaisants, mais il est à l’origine du Shetland Américain, du Poney des Amériques (qui résulte du croisement entre un étalon Shetland et une jument Appaloosa) et du Falabella, poney pigmé.

Description :
Taille : entre 80 cm et 107 cm
Poids : entre 150 et 200 kg.
Robe : Toutes les couleurs de robe sont admises, mais surtout le pie, l’alezan, le bai et le noir.

Standard :
C’est un petit poney dont la tête est petite et courte mais avec les ganaches prononcées. Le front et les naseaux sont larges, les oreilles sont petites, l’oeil est grand. Son encolure, courte et musclée, est large à la base (les étalons ont un bourrelet longitudinal prononcé). Sa crinière ainsi que sa queue attachée haut est longue et fournie. Le dos et les reins sont courts mais très larges, ce qui rend difficile la mise en place d’une selle (ils sont généralement montés à cru par les enfants). La croupe, courte et arrondie, doit avoir la même hauteur que le garrot. Le thorax est large et profond, tandis que l’épaule est longue et inclinée. Le ventre est arrondi. Les membres sont plutôt courts mais bien dessinés et fors avec des articulations larges. Enfin, le sabot est petit, rond et résistant avec une corne dure. Quant à sa peau, elle est fine, en été, avec des poils lisses et durs ; elle devient double, en hiver, les poils ressemblant à une fourrure, tant ils sont longs et fournis.

Caractère :
Il a un caractère docile mais vif. Parfois turbulent, têtu, taquin ou volontaire, plein de vitalité et de force, résistant, joyeux et courageux. Le shetland est un poney qui ne manque vraiment pas de caractère avec les petits comme avec les grands.

Utilisation :
Autrefois, sur les îles, les Shetlands étaient utilisés dans les petites fermes, pour le labourage et diverses tâches agricoles et, comme animaux de bât pour le transport des algues et de la tourbe. Aujourd’hui, il est utilisé comme monture des enfants ou au trait léger car sa petite taille, sa gentillesse et son caractère font du Shetland le poney idéal pour tout enfant désirant s’initier aux joies de l’équitation. Il est également utilisé dans les compétitions d’attelage pour sa force et sa résistance à l’effort.

 
Vign_745px-shetland_ponies_ca_1900
 
Vign_457px-wfm_shetland_map
Les îles Shetland
Les Poneys Shetland de Montpezat
Créer un site avec WebSelf